Aller au contenu

Bien habiter, une démarche holistique

par Vanessa Hoscheit

10 mars 2021

 

En tant qu’architecte, j’ai longtemps pensé que “bien habiter” était strictement inhérent aux qualités conceptuelles, fonctionnelles et esthétiques d’un lieu.

Mais mon parcours et mon expérience personnelle m’ont permis, depuis plusieurs années, de m’ouvrir à d’autres dimensions, d’abord la dimension psycho-sensorielle, ensuite la dimension plus énergétique et subtile de l’habitat. A l’image de la médecine holistique, l’architecture holistique entend pour moi tenir compte de la globalité de l’être humain dans son approche spatiale et temporelle. Dans le but de créer des lieux de vie (habitat & bureau) qui soient nos alliés ! Alliés de notre santé, de notre équilibre, de nos projets… Bref, nos alliés au quotidien dans la réalisation de notre plein potentiel !

 

architecture holistique, énergie, vibration, Feng Shui, Géobiologie

Bien habiter – architecture holistique

 

Habiter?

Habiter s’explique difficilement. C’est une concept qui se vit, se sent, s’expérimente au travers notamment de notre vécu et de nos cinq sens. On habite des lieux de vie mais aussi des lieux de travail avec le télétravail qui s’est généralisé aujourd’hui.

Nous habitons ces espaces physiques. Et ces espaces physiques sont en lien avec nous, avec ce qu’il se passe en nous, avec le manière dont nous fonctionnons. Ils en sont même le reflet.

Nous habitons nos lieux comme l’âme habite son corps. Habiter, c’est finalement aussi s’habiter soi. S’habiter, en étant présent à soi, à son intériorité. Il est d’autant plus évident qu’habiter son lieu de vie ou son lieu de travail en conscience est une démarche qui fait sens dans une quête personnelle d’alignement juste.

Depuis toute jeune, mon ressenti quant à l’ambiance des lieux était déjà fort développé. Certains lieux m’attiraient comme des aimants, d’autres provoquaient en moi un sentiment de profond malaise sans que je sache vraiment pourquoi. Se sentir bien dans un espace, s’approprier sa chambre, son territoire et renouveler l’énergie régulièrement étaient des concepts que j’appliquais enfant. Ces petits rituels traduisaient déjà une réelle conscience, une sorte d’hygiène de vie physique et mentale.

Ces prémices m’ont amenée dans un premier temps à étudier l’architecture et, en fin de cycle, à mener des recherches sur l’appropriation intersensorielle des espaces sans pour autant que cela réponde totalement à des questions plus intimes sur ce rapport particulier que j’entretenais avec les lieux. Donc, j’ai continuer à chercher et à apprendre. C’est ainsi que je me suis ouverte à l’approche énergétique chinoise et à ses disciplines ancestrales que sont le Feng Shui et la Géobiologie qui, très loin des phénomènes de mode pseudo-décoratifs, cherchent l’Harmonie entre l’homme et son environnement. L’ouverture à ces disciplines plus subtiles a été une véritable révélation dans mon parcours. J’ai pu non seulement y trouver les réponses aux questions que je me posais depuis tant d’années sur ce chemin “iniatique” mais aussi apprivoiser mes capteurs et en faire de véritables outils. Ceux-ci me permettent, aujourd’hui, de cerner rapidement l’ambiance d’un lieu, de comprendre ce qu’il s’y passe, ce qu’il s’y joue et d’amener des solutions concrètes pour l’assainir, le rééquilibrer et l’harmoniser tout en alliant mes compétences d’architecte, de décoratrice et de coloriste.

Tel l’acupuncteur qui régule l’énergie du corps et des différents organes, mon travail est de (re)mettre du flux là où c’est chancelant et de faire circuler l’énergie de manière optimale. Car, agir en conscience sur l’espace physique, est un levier pour agir sur sa vie et tracer sa route dans la fluidité !

 

Démarche holistique

Se connaître, savoir où l’on va, définir ce que l’on veut et ce que l’on ne veut plus, être en phase avec le temps, trouver le bon moment sont autant d’éléments moteurs de la démarche holistique appliquée à un lieu. Car, les réponses à ces questions, vont permettre de créer/transformer le lieu qui agira en levier pour manifester les aspirations de vie.

C’est aussi placer l’humain au centre de la réflexion pour permettre son accomplissement en tenant compte au préalable de son histoire, de son parcours, de ses blessures. En tenant compte aussi du chemin parcouru, de ce qui est résolu et de ce qui ne l’est pas encore…

Lorsque je conseille mes clients dans leur projet de construction/rénovation/acquisition, je dresse en premier lieu le diagnostic de la situation existante. J’étudie et analyse le lieu dans lequel ils vivent ou travaillent en relevant ses points forts et ses points faibles, en mettant en lumière les blocages et les éventuelles croyances limitantes associées. Et les défis qu’ils sont aussi amener à surmonter pour aller de l’avant. Ainsi, parlent les murs, les plans, l’aménagement, les éléments décoratifs, le terrain où toute l’histoire et la dynamique de vie y sont inscrites.

C’est encore aussi considérer le temporel. Car le temps scelle à un moment précis les énergies du moment. Notre date et heure de naissance scellent notre carte énergétique et il en va de même pour la construction/rénovation d’un lieu. Ces aspects sont importants car ils participent aussi aux qualités vibratoires et énergétiques des lieux qui sont scellées à jamais au moment de la pose de la toiture. Aussi, être en phase avec le bon moment permet d’agir avec fluidité !

C’est aussi comprendre que nous sommes tous reliés à notre habitat et à notre environnement. Nous entretenons avec ceux-ci des liens quasi fusionnels.  Et dans cette fusion, nos lieux de vie nourrissent nos différents corps physique, mental, émotionnel et spirituel qui, à leur tour, participent à notre santé globale et notre équilibre général. Il est donc capital que ceux-ci nous élèvent plutôt qu’ils nous enlisent. A ce titre, l’étude géobiologique de l’environnement dans lequel nous vivons est un aspect essentiel qui contribue à notre bonne santé globale afin de réduire notre exposition aux différents types d’ondes nocives qu’elles soient d’ordre naturel (réseaux telluriques, présence d’eau, faille géologiques, …) ou d’ordre artificiel (antennes, wifi, électrosmog résiduel, …).

Finalement, c’est aussi adopter une attitude éco-responsable et respectueuse de l’environnement dans lequel s’inscrit le projet, en choisissant des matériaux de qualité et privilégiant des filières et entreprises locales.

Vous l’aurez compris, dans cette démarche holistique, le bénéfice ne se mesure pas qu’en en terme de qualités fonctionnelles et esthétiques des espaces mais aussi et surtout en terme d’alignement, de réalisation, d’accomplissement personnel.  Et en terme de prospérité et de rayonnement pour des entreprises.

Bien habiter, une démarche holistique qui unit la matière et l’énergie pour travailler en conscience sur son chemin et (re)prendre les rennes de son plein potentiel !

Vous avez des questions sur cette démarche? Vous avez un projet de construction/rénovation/acquisition et souhaitez bénéficier de mon expertise?  Contactez-moi afin que l’on puisse en discuter ensemble.

 

 

 

Catégories :

Tags :

Faire défiler vers le haut